Deux artistes françaises plagiées par Leeke !

Publié le par Aldwen

Ce cas de plagiat fait beaucoup de bruit actuellement dans la communauté des collectionneurs/amateurs de BJD, et je me devais de relayer l'information !

 

Afin de défendre les artistes françaises Dust of Dolls contre Leeke,

vous êtes tous invités à  signer la pétition !

Au-delà du monde des BJD, il s'agit de défendre des artistes, des créatrices indépendantes, contre le plagiat et la copie qui sont des actes honteux.

 

Vous pouvez également les soutenir en affichant ce logo logoboycotttiny.png, et en faisant le lien vers la pétition.

 

Rappel des faits :

 

En octobre 2010, au LDoll Festival de Lyon, les créatrices Dust of Dolls exposaient leur BJD appelée Püns, une petite merveille pleine de caractère et d'originalité. Le stand voisin du leur était celui de la compagnie coréenne Leeke. Les représentants de Leeke présents sur le festival ont pris de nombreuses photos de la Püns, félicitant Dust of Dolls pour leur travail.

 

Flickr de Dust of Dolls : vous pouvez y voir les étapes de créations de la Püns et leurs autres travaux.

 

Mars 2011, la stupéfaction est générale quand Leeke annonce la sortie de Mikhaila, une poupée possédant un nouveau corps, le "art body". Dès les premières photos officielles, il est évident pour de nombreuses personnes que la Mikhaila est largement copiée sur le corps de Püns, tout comme son visage reprend celui d'une création d'Enaibi.

 

Face à cet irrespect flagrant du droit d'auteur et de la valeur du travail de Dust of Dolls, de nombreux membres envoient des messages à Leeke, qui annonce avoir contacter les créatrices de Püns et publie pour se défendre un "making-of" de Mikhaila. Mal leur en prend, plusieurs photos de ce making-of sont à charge contre eux, et dévoilent même de nouveaux cas de plagiats (parts fantasy prévues pour une autre Mikhaila).

 

Malrgé la réponse solide et argumentée de Dust of Dolls, Leeke continue de nier le plagiat, allant même jusqu'à modifier postérieurement la photo du making-off qui leur portait préjudice ! Afin de défendre les créatrices de la Püns, toute la communauté se mobilise pour boycotter la compagnie Leeke : suppression des comptes sur leur site, signature d'une pétition, messages de soutien...

 

leekethiefs.jpg

Publié dans Le coin des Pensées

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article